C'est vrai, j'avais completement oublié que j'avais un blog ! En fait c'était un manque de motivation que je partage d'ailleurs avec d'autres que je ne citerai pas comme Solange qu'est rien qu'une grosse feignasse en ce moment et Coco, qu'à rien trouvé mieux que de supprimer son blog. Carrément. Faut dire que c'est pas très motivant quand on constate que des lectrices haut de gamme (Mme de Baccassable, Odette, Glandouille) ont totalement disparu de la circulation...! On espère qu'elles vont bien, mais quand même, on s'inquiète !

La motivation est revenu en ce jour de Noël. Je me sens gonflé à blog. Deux sujets d'actualité dont je tiens à vous entretenir. Tout d'abord un tremblement de terre dans le Finistère. Décidément la Bretagne est instable en ce moment. Je me demande si ça serait pas la faute des bonnets rouges. Sont marrants les Finistériens, ah ah je me gausse ! 3,9 sur l'échelle de Richter. Ridicule ! 4,7 nous, qu'on a eu ! Sont peut-ètre plus forts que nous en tempêtes, mais question séismes, on n'a pas de leçons à recevoir nous les Morbihannais. Sans blagues !

Changeons de sujet maintenant pour commenter une info qui date de quelques jours. Plusieurs états des Zétazunis ont décidé de supprimer l'apprentissage de l'écriture à l'école. L'écriture à la main avec stylo, bien sur. Ca peut paraître étonnant, voire inquiétant mais en fait c'est juste une évolution inéluctable de la société moderne. On écrit de moins en moins. D'ailleurs, je ne sais pas vous, mais moi, dès que j'ai à écrire à la main un truc un peu long, j'ai des problêmes, des crampes dans la main rapidement, et une vrai difficulté à enchaîner les lettres et les mots.

Je ne peux m'empécher de faire le parrallèle, et là je m'adresse aux plus anciens de mes lecteurs, les jeunes n'ayant pas connu la chose, avec la période d'avant l'invention du stylo. L'époque où on gravait nos textes sur des plaques de marbre. C'était naturel et on ne se posait pas de question. C'était le bon temps. Certes, nos cartables étaient plus lourds, mais on était plus musclés et on n'avait pas besoin de gommes. D'ailleurs c'est parce que Gabriel Gomme a inventé la gomme que Ferdinand Stylo et Aristide Papier ont fait fortune. 

La société évolue, on n'y peut rien. Des choses nouvelles apparaissent, d'autres disparaissent. Tiens par exemple, les fabriquants de fil de téléphone ont disparu. Y en a plus. Et pourtant on téléphone toujours. C'est comme pour mon blog, tiens. Mes lecteurs ont disparu, mais j'écris toujours.